Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2007 3 16 /05 /mai /2007 09:00

 

Bien loin au fond des jours L’Eden  Te souviens-tu  Notre maison était bien calme et sans encombre Le soleil irradiait et moi j’étais ton ombre Je courrais dans tes pas insouciant dévêtu Tu me disais J’ai peur le colibri s’est tu Ne crains rien mon amour le silence est une ombre Qui s’efface au matin quand la molle nuit sombre Emportant sous son bras les rêves en fétu Que veux-tu ce matin  Dois-je chercher de l ‘eau  Je ferai pour le mieux pour contenter ma rousse Ce jour ne sera pas le dernier de mon lot  Chacun cherche son Eve au milieu du chaos     Une épouse capable intelligente et douce Pour exister  vraiment  mieux  ici  que  là-haut   E R

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires