Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2007 3 17 /01 /janvier /2007 11:19


Dans mon chalet bâti de cèdres et de pierres,
Comme un gîte agréable après un long parcours,
Rien ne change beaucoup ; les bois et les velours
Ont gardé leur éclat sous les fines poussières.

Aujourd’hui notre ville est pleine de faussaires.
Vous voulez vous sauver ? Je vous porte secours !
Partons au matin tôt, cachons-nous quelques jours,
Devant l’âtre brûlant dormons des nuits entières !

Lorsque j’étais enfant souvent je méditais
Si mon nom avait pu se changer en Roscoe,
Si j’étais né en mil huit cent quatre vingt onze…

Nous étions innocents et tu me promettais
De mélanger nos voix et nos corps en écho
Comme deux cœurs moulés dans l’amour et le bronze.

ER (décembre 2006).

Partager cet article

Repost 0

commentaires