Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2007 7 16 /09 /septembre /2007 14:17

E

Passante habtiuée aux caprices divers
Exigés par les sons de la langue française,
Tes emplois récurrents savent prendre à revers
Jusqu'à ceux qui te font ponte de sa genèse.

Les accents t'ont conçu différents faux-jumeaux
Et le poète a dit qu'on voyait ta présence
Comme une ombre portée à la suite des mots
Quand ta terminaison ne fait pas résonnance.

Et pour comble d'amour, ce mutisme secret,
Cette danse finale à la pose divine,
Cette douce mesure au sourire discret,
Est pour les amoureux la rime féminine.

Sans doute ont-ils perçu dans ce déhanchement
Comme une analogie à la grâce des femmes
Et ces adorateurs ont unaniment
Lié leur insolence aux contours de tes lames.



10 Août 2007

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Darius Hypérion 17/09/2007 19:07

C'est difficile aujourd'hui de faire comprendre aux "poètes" l'importance du E muet, des rimes féminines, etc...Puis-je me permettre, puisque vous aimez la lettre E, de vous donner l'adresse d'une de mes compositions:http://darius.hyperion.over-blog.com/article-7081197.htmlCordialement